2017

La bougie de 2016 tout juste soufflée, il nous faut maintenant entretenir et faire grandir 2017.

2016 fût une année à 100 à l’heure pour GS3.archi !

  • Un chiffre d’affaires en progression de 30% en 2016.
  • Moins de marchés publics, plus de clients privés et des projets de plus grandes ampleurs – budget moyen au-delà de 5M€ !
  • Lentement mais sûrement, la famille GS3.archi s’agrandit ! Notre équipe compte désormais 9 collaborateurs-architectes internes, 2 free-lances et une secrétaire.
  • Nous entrons cette année dans le cercle restreint des concepteurs «iBIM», avec d’un côté une certification universitaire de «BIM manager» et de l’autre, du «BIM collaboratif» en temps réel avec nos partenaires bureaux d’études.

… Nous vous réservons quelques belles surprises pour ce début 2017, dont en février l’ouverture d’une nouvelle agence !

Alors, chère et cher, client, partenaire, administration, que vos vœux les plus fous se réalisent !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Réforme du COBAT : UNE NECESSITE POUR L’URBANISME A BRUXELLES

Ce vendredi à Batibouw, en tant que responsable de la Chambre Bruxelloise de l’Ordre des Architectes (représentation de l’Ordre des Architectes vers la Région de Bruxelles-Capiale), Vincent Dehon présentait la conférence de presse de la Chambre Bruxelloise à propos de la réforme du COBAT devant les principaux quotidiens francophones du pays (Le Soir, La Libre, l’Echo).

Voici le texte remis à la presse :

Réforme du COBAT :

UNE NECESSITE POUR L’URBANISME A BRUXELLES

  1. INTRODUCTION.

Le gouvernement bruxellois s’attelle à la réforme du COBAT (Code Bruxellois de l’Aménagement du Territoire), code qui organise et réglemente l’ensemble de l’urbanisme en Région de Bruxelles-Capitale.

La chambre bruxelloise de l’Ordre des Architectes (commission permanente bilingue du Conseil National de l’Ordre des Architectes constituée pour traiter de tous les matières relatives à l’exercice de la profession d’architecte en Région de Bruxelles-Capitale) a soigneusement analysé la première mouture de texte qui lui a été communiqué par le Cabinet du Ministre Président Rudi Vervoort.

La démarche initiée par le gouvernement bruxellois est aussi courageuse que nécessaire dans la mesure où il y a urgence à rénover le texte du CoBAT devenu, au gré de ses adaptations partielles, illisible, inutilement complexe, le tout concurrent à créer une situation d’insécurité juridique.

Cet état de fait a rendu les agents des services d’urbanisme exagérément procéduriers, ce qui crée un climat kafkaïen proche de l’insupportable tant pour les architectes que pour les citoyens, demandeurs d’autorisation de bâtir.

Préalablement à tout analyse, la chambre bruxelloise de l’Ordre des Architectes souhaite partager la considération suivante : en France, en Allemagne, en Espagne, …… il existe des règles qui permettent, sans devoir introduire une demande de permis de construire, et donc d’attendre des mois, de connaître le cadre dans lequel il est possible de construire, en terme de surface, de volume, d’affectation, à un endroit donné.

Mais pas à Bruxelles ! Les décideurs politiques expliquent cette « particularité bruxelloise » par le fait que l’urbanisme est une matière trop complexe pour disposer de règles génériques.

Il semble donc qu’il existe bien à Bruxelles, une exception urbanistique, vraisemblablement le pendant naturel de la complexité administrative et institutionnelle de notre Région…

  1. LES MESURES ESSENTIELLES

Continuer la lecture de « Réforme du COBAT : UNE NECESSITE POUR L’URBANISME A BRUXELLES »

Invalides 81

Construction d’un immeuble mixte – logements et bureaux

  • Durée : 2012 – 2014
  • Stade : Livré
  • Type de marché : Marché privé
  • Importance : 900 m²/ 1.800.000,00€ htva
  • Maître d’ouvrage : Privé
  • Bureau d’Études : Setesco – Detang – Coseas
  • +…

Ce diaporama nécessite JavaScript.