2 thoughts on “ Frémault: « Les plans logements, ça ne fonctionne plus » ”

    1. Je pense qu’au lieu d’avoir un séjour minimum identique pour tous les types de logements, sa surface devrait varier en fonction du nombre de chambre. Et il faut aussi revoir ses clichés sur l’allocataire social type. Ce n’est pas nécessaire une famille nombreuse, ce peut être un jeune universitaire seul…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.