Nous revendiquons notre « non-spécialisation ».

Notre spécialisation, c’est l’absence de spécialité !

Ce qui nous différencie est la méthode, l’approche, l’analyse. Certainement pas un « style », une « spécialité ». Fort heureusement, chaque projet est différent et appelle des solutions différentes, ne fut-ce que par ce que l’environnement, le contexte est différent.

Un bâtiment est et reste un prototype, une construction sur mesure.

Cette approche a l’avantage de ne pas nous enfermer dans un genre architectural prédéfini censé nous représenter.

Certains de nos confrères ont donc tendance à limiter l’architecture a une conception esthétique (= plaisir intellectuel du beau). Cela tend à réduire l’architecture à un événement décoratif qui rappelle les phénomènes de mode. Cette ‘intellectualisation’ du beau est aujourd’hui la principale dérive de l’architecture dite contemporaine, notamment l’obsession d’originalité à tout prix. (source:www.complexitys.com)

L’architecture c’est ce qui reste de l’édifice, la pierre ôtée. – Plotin

Posted in z

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.