Refus de l’écologie comme  «  dogme  » (“green dogmatisme”)

Rendre un bâtiment plus durable suppose de savoir partir de l’idée pour la réinventer et l’adapter en tenant compte certes des performances, mais aussi de l’esthétique et du budget. Cette approche permet de consommer mieux sans renoncer au plaisir. Il ne s’agit pas de se priver du minimum «  nécessaire  », mais de se diriger vers une démarche responsable.

C’est pourquoi,  nous considérons que le standard «  passif  » n’est pas la panacée universelle… l’effet pervers du «  tout au vert  » sans tenir compte des «  impacts gris  » conduit à des aberrations !

Dans le but d’une mise en œuvre de ces valeurs, nous avons mis au point une méthode que nous avons baptisée « l’Approche Holistique de Projet » (AHP) par l’utilisation d’une grille visant à embrasser la « durabilité » dans sa globalité plutôt que de se focaliser, comme souvent, sur les performances énergétiques.GS3-approche-holistique

 Prise en compte notamment de :

  • écologie (des matériaux) ;
  • cycle de vie (cradle to cradle) ;
  • recyclage ;
  • énergie verte / grise ;
  • mobilité ;
  • accessibilité ;
  • santé ;
  • rentabilité…
↵Retour
Posted in z

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.